Les envies du nouveau directeur régional de France 3 Bretagne

Le nouveau directeur de France 3 Bretagne, Michel Dumoret, a souhaité rencontrer les représentants syndicaux le lendemain de sa prise de fonction. Pendant une petite heure, l’ancien journaliste, brestois d’origine, 56 ans, nous a dit son envie :
Envie de retour au pays. Envie de rapports cordiaux et sincères avec les salarié-es de France 3 Bretagne. Envies éditoriales (« être plus proche des gens, plus de directs, changer la manière de faire sur le numérique, préparer les municipales, avoir une ligne éditoriale claire »).

Mais les envies se heurtent vite à la réalité de l’antenne : motion à l’encontre du rédacteur en chef, manque d’interlocuteur à la Filière, manque d’information sur la rentrée, sur iMédia 2 à Brest, comment va-t-on fonctionner avec 10 salarié-es bretons en moins suite à leurs départs d’ici la fin de l’année via la RCC (techniciens et journalistes, sans compter les départs de la Filière) ?

Vendredi prochain, Michel Dumoret, accompagné d’Olivier Godard (DRH de France 3) et Laurence Mayerfeld (nouvelle directrice de France 3) rencontrera les salarié-es de France 3 Bretagne à Rennes. La présence marquée de la direction du réseau laisse imaginer la marge de manœuvre étroite du nouveau directeur de l’antenne. Aura-t-il la main sur le nouveau tracé de la ligne éditoriale, sur la conduite des municipales, sur le dossier iMédia 2 à Brest ?

Sud espère qu’il l’aura et qu’il saura mieux que son prédécesseur répondre aux envies de travail des salarié-es de Bretagne, CDI, CDD et intermittents qui ont à cœur d’exercer leurs métiers sans tension, ni pression, mais avec le sourire.

A télécharger ici