C’est avec beaucoup de tristesse

que le 9 janvier 2020, nous avons appris la Mort du collectif à France 3 Côte d’Azur 

Ce n’était pas bien malin de vouloir tourner les plateaux de l’émission enquêtes de région un jour de grève. Le JRI et la présentatrice avaient pourtant pris leurs précautions, ils étaient en grève le matin pour ne pas annuler ce tournage.
Autres temps autres moeurs, à FTV quand les journalistes se mettent en grève, ils s’arrangent pour ne pas gêner l’antenne !
C’était sans compter sur le droit de grève des techniciens. A la conférence de rédaction du matin, le journaliste chargé de cette émission et le rédacteur en chef, apprenant que le preneur de son était en grève toute la journée, ont décidé de ne pas annuler le tournage.
Autres temps autres moeurs, à FTV un journaliste peut se charger de la pose de plusieurs micros (présentatrice + invité) et donc de la prise de son ! 

La robotique, l’intelligence artificielle  : Le thème de cette émission, aura vraisemblablement décomplexé ces braves managers. Le choix de la teneur du plateau de présentation aura fini d’en écoeurer plus d’un : Un robot à l’écran avec en off la journaliste qui nous dit qu’elle est rassurée « on ne peut pas encore se passer de moi, le robot ne sais pas improviser »

Autres temps autres moeurs, à FTV ce jour-là sur un tournage à la Spielberg, on s’est passé de l’OPS ! 

Demain, on se passera de toute l’équipe, un robot sans état d’âme suffira pour animer et tourner une émission.