Liminaire CSE septembre 2021

Valse des directeurs du réseau,
mais quelle mouche a encore piqué la Présidente de FTV ?

Changer de directeur du réseau pour la quatrième fois en 3 ans ne présage pas une bonne assise au projet ambitieux des 13 chaines régionales de France 3. Après Olivier Montels, Laurence Mayerfeld et François Desnoyers, c’est Philippe Martinetti qui tient les rênes du réseau.

Ces changements successifs témoignent-ils de leur difficulté de mener à bien le projet de régionalisation ? Et de l’impossibilité pour eux de convaincre la Présidente que le projet de chaines régionales n’est réalisable qu’avec des moyens humains et techniques supplémentaires ?

Serait-ce un signe de lassitude de ces directeurs, usés en moins d’un an par des injonctions délirantes ? Pris entre le marteau et l’enclume.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette valse est inquiétante pour les salarié·e·s du réseau. Le manque de stabilité au plus haut niveau de France 3 est, selon Sud , la preuve d’un projet de régionalisation expédié, bâclé, qui ne réussit qu’à faire renoncer les directeurs les plus téméraires et à décourager les salarié·e·s.

Sud demande que le projet initial de chaines régionales soit reporté, le temps pour la direction du réseau d’obtenir les moyens pour bâtir un projet pertinent et réaliste.

Quoi qu’il en soit, il ne semble exister aucun antidote à la chute inexorable des directeurs du réseau, hormis, peut-être, celui d’écouter les salarié·e·s et les remarques, suggestions et alertes des élu·e·s du CSE réseau.

Le temps doit être celui de la réflexion et non celui d’une valse à mille temps.

Le liminaire à télécharger ici

A propos Sud Médias Télévision

SUD Médias Télévision, syndicat à vocation nationale, autonome et indépendant, se fixe pour mission de défendre la dignité de chacun dans son travail et de lutter contre la déshumanisation de l’entreprise.